Il y a deux ans, nous évoquions ici la route géothermique Novatherm mise au point par Eurovia. Aujourd’hui, rebaptisée Power Road cette route commence a être déployée. Elle emmagasine dans des sondes la chaleur issue des rayons du soleil pour la restituer à la demande, pour se déneiger ou encore pour chauffer, via des pompes à chaleur ou un réseau local, des installations voisines, serres agricoles ou piscine municipale. Explications.

On connaissait Wattway la route photovoltaïque de Colas, voici Power Road, la route thermique d’Eurovia. Cette route du futur fonctionne comme un plancher chauffant. Elle dissimule sous son enrobé des tubes en serpentin qui constituent un échangeur thermique : grâce à leur fluide caloporteur, ces tubes peuvent capter la chaleur en été pour la restituer en hiver. La chaleur peut être stockée dans des pieux géothermiques ou transférée dans un réseau de chaleur. Les applications sont multiples : déneigement des pistes d’aéroports ou des routes de montagne, intégration au réseau de chauffage d’un éco-quartier, utilisation d’une surface de parking pour chauffer une piscine. Selon ses concepteurs le procédé Power Road appliqué à un parking de 120 places permet de couvrir environ 35% des besoins de chauffage d’un bassin sportif de 25m (6 couloirs), d’un bassin d’apprentissage et d’une pataugeoire500 mètres de chaussée de 7 mètres de larges couvrent la totalité des besoins en chauffage d’une serre agricole de 1500 m2.

Un premier démonstrateur avait été réalisé en 2013 sur le site de Vermot en Bourgogne Franche-Comté, notamment pour valider les performances de déneigement. En juillet 2017, un second démonstrateur de 500 m2 a été installé dans les Yvelines, sur la voie d’accès au parking poids lourds de la gare de péage de Saint-Arnoult, sur l’A10. Les sondes installées sur le parking vont servir au chauffage d’un bâtiment attenant.

A Pontarlier, dans le Doubs, la route à énergie positive d’Eurovia a remplacée 3500 m2 de chaussée place Becquere, pour dégivrer et déneiger le parking du lycée Xavier Marmier, le quai de bus et même les trottoirs. Distinguée lors du salon des maires 2017 par le trophée « infrastructures et croissance verte » cette réalisation est d’autant plus exemplaire que la chaussée, raccordée au réseau de chaleur, est aussi alimentée en énergie par la valorisation énergétique des déchets ménagers de l’unité de Valopôle

Une route avec la technologie Power Road coûte environ deux fois plus cher qu’une route conventionnelle (environ 250€ du m2) mais elle produit de l’énergie et se déneige toute seule. Enfin, elle est compatible avec tous les enrobés, y compris les plus écologiques !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!