Nous en parlions déjà ici il y a trois ans : l’éolienne flottante développée par Idéol dans le cadre du démonstrateur Floatgen va enfin être installée au Croisic !

Le 13 octobre 2017, à Saint Nazaire, juste à côté des hangars où a été construite sa fondation flottante en béton imaginée par Idéol, l’éolienne Floatgen a été baptisée avant sa mise à l’eau.

Comme prévu, la première éolienne marine de France, et une des première éolienne flottante du monde (après celles testées en Norvège par StatoilHydro et au Portugal par WindFloat), sera installée à une vingtaine de kilomètres au large du Croisic, sur le site d’expérimentation SEM-REV de l’école centrale de Nantes, puis raccordée au réseau début 2018. Bardé de capteurs, le demonstrateur Floatgen devrait fournir, avec sa turbine Vestas de 2 MW, l’équivalent de la consommation annuelle électrique de 5.000 habitants. L’expérimentation durera deux ans et permettra de tester la technologie face aux conditions météorologiques et océanographiques.

L’éolien flottant, parce qu’il simplifie grandement le déploiement de l’éolien marin, est une technologie en pleine expansion. En Ecosse, Hywind le premier parc flottant au monde, avec cinq éoliennes issues des tests réalisés en Norvège par StatoilHydro a été inauguré le 18 octobre 2017. Les allemands travaillent aussi à une fondation flottante et les japonais ont déjà demandé à Idéol de réaliser pour eux deux démonstrateurs…

Posts similaires:

Be Sociable, Share!