A Bègles la pépinière Newton va réunir des entreprises spécialisées dans l’intelligence environnementale, la lutte contre le changement climatique et la croissance verte. Le site a naturellement opté pour la géothermie pour son chauffage.

Pour convertir la friche industrielle de l’ancien site Esso en incubateur d’entreprises vertes, le maire Noël Mamère a signé une convention avec Engie Cofely pour remettre en activité un ancien doublet géothermique foré en 1982. Associé à des pompes à chaleur, ce forage permettra d’assurer la chaleur en hiver et la climatisation en été.

Parmi les entreprises qui ont rejoint les 26 000 m2 de bureaux répartis sur les 14 bâtiments du Parc Newton, on compte New Heat, un spécialiste de chaleur solaire pour les procédés industriels et Valorem, spécialiste de l’éolien. En tout une douzaine de start-up spécialisées dans l’intelligence environnementale, la mobilité urbaine, l’efficacité énergétique vont s’installer sur les 4,5 hectares du site, inauguré en mai 2016.

Grâce à elles, et à la géothermie, le parc Newton devrait devenir autonome en énergie ! Le site anciennement consacré aux énergies fossiles va être désormais emblématique des énergies renouvelables.Et continuer, après le lycée à energie positive et l’hydrolienne, à faire de Bègles une championne de la transition énergétique.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!