HydroRaon

Grâce au financement citoyen, la petite centrale hydroéléctrique de Raon-l’étape, sur la Meurthe a repris vie et produit à nouveau de l’électricité après plus de quinze ans d’interruption. Derrière cette belle réalisation, une histoire plus belle encore…

ERCISOL

Il était une fois un village et son maire… A Foussemagne, sur le territoire de Belfort, Louis Massias, le maire de la petite commune de 900 habitants a pris l’habitude, année après année (il a été ré-élu de 1988 à 2012) de mener des projets liés à la maitrise de l’énergie. Il a commencé par des travaux d’isolation dans les bâtiments communaux, puis a remplacé le fioul des chaudières par des granulés de bois et de la plaquette forestière, enfin il a transformé les toits du groupe scolaire (ci-dessus) et de la salle polyvalente en centrales photovoltaïques… Quand il quitte son mandat, en 2012, la commune a prévu également de recourir à la géothermie pour son futur musée et d’installer une petite éolienne. Louis Massias se lance quant à lui dans une nouvelle aventure : la coopérative d’énergies renouvelables citoyenne et solidaire ERCISOL, dont le siège en ossature bois est couvert de panneaux photovoltaïques d’une puissance de 4 kWc qui suffisent à en faire un bâtiment à énergie positive.

Centrale_PV_de_32_KWc_Groupe_scolaire

« Au départ, en 2010, nous avons monté ERCISOL avec 35 amis, la plupart originaires du sud du Doubs, de la Haute Saône, avec quelques alsaciens. Aujourd’hui nous sommes 170 associés repartis sur toutes la France, avec un Suisse, une Anglaise, un Belge », se réjouit Louis Massias, tout en s’avouant surpris d’un tel succès.
ERCISOL, la coopérative dont il est président, a commencé par exploiter une centrale photovoltaïque de 95 KWc sur le toit d’un hangar agricole à Erbersheim, dans le Bas Rhin. Puis elle s’est tournée vers l’hydroélectricité, à Moyenmoutier puis Raon-l’étape dans les Vosges. La centrale HydroRaon, mise en service en avril 2017, devrait produire près 1 900 000 KWh/an, soit l’alimentation en électricité (hors chauffage) de 615 foyers. Enfin, elle dispose d’une passe à poissons dont profitent aussi les canoës, et qui a été cofinancée par l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse au titre du rétablissement de la continuité écologique ! Nos amis d’Energie partagée se sont aussi associés à ce projet d’hydroélectricité citoyenne.

CANOE

« Parmi nos autres projets, nous venons d’acquérir une centrale hydraulique en Isère et une autre à Epinal qui dispose déjà de 253 KW de puissance installée, et nous avons aussi une participation, minoritaire, aux côtés des collectivités locales dans une éolienne de 3 MW implantée dans un parc de 6 turbines, en Bourgogne-Franche Comté », poursuit Louis Massias. La clé d’un tel succès ? « Jusqu’à présent nos actionnaires choisissent systématiquement de réinvestir nos bénéfices », avoue-t-il, indiquant au passage un rendement minimum de 4%. Comptez 500 € pour devenir actionnaire d’ERCISOL.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!