Hanstholm wavestar

C’est un véritable monstre. 1600 tonnes de métal, avec des bras de 10 mètres de long au bout desquels 20 flotteurs de 5 mètres de diamètre montent et descendent, convertissant l’énergie des vagues en 0,6 MW d’électricité.

En 2009, un prototype à échelle réduite (1/2) de cette WaveStar danoise a été testé à Hanstholm, face à la Norvège, au nord du Danemark. Dans ces eaux mouvementées, la machine à deux flotteurs a été raccordée au réseau électrique et sa production, suivie à la loupe pendant 4 ans, permet d’anticiper les performances d’une machine à 20 flotteurs, en fonction de son emplacement (et de la taille de ses bras et de ses flotteurs).

WaveStar Europe

La centrale houlomotrice WaveStar a été primée à la Biennale danoise d’artisanat et du design. La société WaveStar Energy a constitué un consortium avec des industriels (STX, IFP, EN, DNV) et des universités (Aalborg, Gent et Cantabria) pour produire une machine à l’échelle 1, d’une puissance d’1 MW, avec le soutien du programme européen Horizon 2020. Le potentiel est colossal, d’autant que WaveStar Energy envisage d’ores et déjà une nouvelle génération de machines, les C6 Star en forme d’étoiles à trois bras…

Posts similaires:

Be Sociable, Share!