Schema STiMERGY

Nous vous avons déjà parlé ici de Stimergy et de ses chaudières numériques. Après Lyon, Grenoble et Paris où l’eau de la piscine de la Butte-aux-Cailles est chauffée grâce aux serveurs d’un studio de films d’animation, Stimergy installe ses Data Centers chauffant à Nantes, dans des logements sociaux.

Nantes Métropole Habitat a équipé un immeuble de 40 logements sociaux du nord de la ville avec le dispositif mis au point par Stimergy. Des serveurs informatiques se chargent de fournir l’eau chaude sanitaire aux résidents de l’immeuble Albert-Londres, engendrant au passage une économie d’ énergie de 44MWh/an, et couvrant de 40% à 60% des besoins. Le système profite aussi à l’entreprise américaine qui utilise les serveurs et n’a plus besoin de les climatiser : elle réalise de 20 à 30% d’économie d’énergie.

Le projet devrait faire des petits : pas moins de 200 logements sociaux sur l’Ile de Nantes pourraient bénéficier de cette technologie innovante recyclant la chaleur fatale des centres de calcul, dans les nouveaux immeubles « L’oiseau des Iles » et « Beaulieu 2 ». Et, toujours sur l’Ile de Nantes, pour continuer à faire profiter les plus démunis de la haute technologie les bains douches municipaux et un restaurant pour les sans-abris devraient eux aussi disposer de leurs chaudières numériques dès 2019.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!