BONNEVAL OCEANIDE

Ouvert depuis février 2017 mais inauguré le 1er juillet dernier en présence du champion Alain Bernard, le nouveau centre aquatique de Bonneval, l’Océanide, remplace avantageusement l’antique piscine municipale de la jolie ville d’Eure-et-Loire, surnommée la petite Venise de la Beauce. Le nouvel équipement compte de part et d’autre d’une pataugeoire, deux bassins, l’un de cinq lignes de 25 mètres, l’autre, plus ludique, de 120 m2. A l’extérieur des plages permettent de se dorer au soleil ou de jouer au volley.

Forage Bonneval

L’eau des bassins de l’ Océanide est chauffée à 28°C grâce à la géothermie. Un puits de pompage à 40 mètres puise l’eau à 12° C de la Nappe de la Beauce pour en capturer les calories. Un second puits du doublet sert à réinjecter dans la nappe l’eau rafraichie de 5°C. Le dispositif permet d’assurer 70% du chauffage de l’eau. Les 30% restant sont fournit par le gaz.

Debits Bonneval

Le système à été dimensionné pour permettre de chauffer également de futurs bassin extérieurs. Les débits de pompages seraient alors doublés, pour atteindre jusqu’à 55m3/h. Conçu par le cabinet d’architectures Octant, spécialiste des centres aquatiques, l’ Océanide a coûté 8,6 millions d’euros à la communauté de communes du Bonnevalais qui a pu compter sur 35 % de subventions de la part de la région Centre-Val de Loire, du Conseil départemental, du Centre national pour le développement du sport (CNDS), de l’Agence de l’Ademe et de la Caisse d’allocations familiales.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!