BladeTips

Et si on faisait voler les éoliennes marines ? C’est en tout cas ce que propose la startup grenobloise BladeTips Energy.

Les avantages de sa solution sont nombreux : plus besoin d’ancrage, de socle, ni même de mat ! Enfin à 300 mètres d’altitude, les vents sont plus forts et plus réguliers.

schema BladeTips

La technologie de BladeTips Energy diffère de celle de ses concurrents, tels KiteGen, notamment car son cerf-volant est équipé de petits drones qui permettent de choisir précisément sa hauteur. En fait, chacune des trois pales, reliées entre elles par un câble, est pilotée par un drone. Le câble central qui retient l’éolienne au sol s’enroule autour de l’axe d’une dynamo et ce sont les mouvements de va-et-vient du système soumis aux vents qui produisent de l’énergie.

La start-up a été fondée par deux chercheurs du laboratoire du CNRS Grenoble Image, Parole, Signal, Automatique, Rogelio Lozano et Thibault Cherqui. Elle compte désormais 4 employés qui travaillent sur des prototypes pour produire d’ici cinq ans une première turbine volante de 2 MW.
Récompensé par un prix spécial du jury au concours Energie Intelligente EDF 2015, BladeTips Energy bénéficie du soutien de Linksium, une Société d’Accélération du Transfert de Technologies de Grenoble ainsi que de financements de l’Ademe.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!