SCANIA ETHANOL

A Bordeaux, en Gironde, un bus Scania roule au bioethanol ED95, un biocarburant constitué à 95% de résidus de raisins.

autobus_scania_ethanol

Officiellement homologué en France depuis février 2016, le bioéthanol ED95 est destiné aux véhicules lourds à motorisation diesel : les bus et autres engins utilisés en flottes captives (à l’instar du Diester B30, ce biocarburant n’est pas distribué à la pompe et est donc réservé aux professionnels disposant de cuves pour alimenter leurs véhicules).
Dès 2011, le ED95 a été testé en France. Les communes de Saint-Quentin (Aisne), Reims (Marne) ou Angers (Maine-et-Loire) ont testé des bus, tandis que le transporteur francilien STAF, spécialiste du transport frigorifique, a mis à l’essai trois camions. En Suède, cela fait une vingtaine d’années que des bus Scania roulant au bioéthanol sillonnent les rues de Stockholm. Ce carburant est produit à partir de cultures sucrières betteraves, cannes à sucre mais aussi à partir de blé et de maïs. La particularité du bioethanol utilisé sur le bus reliant Bordeaux à Blaye via Saint-André de Cubzac est qu’il est composé à 95% d’alcool de raisin et à 5% de lubrifiant.

Pas question de gâcher des grands crus : le biocarburant est extrait de la peau et des raisins pressés (les pépins sont utilisés pour faire de l’huile alimentaire ). Ce procédé vertueux qui transforme des déchets en ressource a été développé par l’entreprise girondine Raisinor. Son bioethanol ED95 issu du marc de raisin fait donc partie des biocarburants de seconde génération : il est tiré d’une ressource agricole non-alimentaire. Il permet une réduction des émissions de gaz à effets de serre de 95% par rapport au Diesel fossile auquel il se substitue. Seuls bémols, il nécessite, contrairement au Diester B30, une motorisation adaptée et un entretien spécifique et permet de couvrir moins de distance (entre 30 à 50% de surconsommation).

Posts similaires:

Be Sociable, Share!