okegawa-aerien-web-1024x683

Il y a quelques années, nous vous présentions Ciel & Terre, une PME lilloise qui depuis 2006 développe des centrales photovoltaïques d’un genre particulier : elles flottent sur l’eau. Le Japon est particulièrement friand de ce procédé qui permet d’éviter l’emprise au sol et les conflits d’usage. Ci-dessus en photo, la centrale installée par Ciel & Terre à Okegawa en 2013 affiche une puissance d’1,2 MWc !

Schéma centrales solaires flottantes

Si le premier prototype de Ciel & Terre a été testé en 2011 sur un plan d’eau près d’Orange, dans le sud de la France, il aura fallu 6 ans pour que cette technologie revienne dans l’Hexagone, après avoir conquis l’Asie. Illkirch, en Alsace, s’apprête à convertir un de ses étangs en centrale solaire.

D’ici novembre 2017, l’étang artificiel du Girlenhirsch, se couvrira, sur 1/5 de sa surface, environ 10m sur 20m, de panneaux photovoltaïques flottants qui produiront 40.000 kWh par an, couvrant ainsi 35 % des besoins d’installations environnantes, dont le parc animalier du Friedel, un club de tennis et l’éclairage public. Un système de stockage complètera le dispositif, dont le coût est de 110.000 €. La commune d’Illkirch-Graffenstaden envisage déjà une seconde installation sur un autre plan d’eau, le lac de la Ballastière.

BALASTIERE

Les Suisses, qui disposent de nombreux plans d’eau, notamment du fait de leur large recours à l’hydroélectricité (voir notre article) se tournent aussi vers le solaire flottant. Dans le Valais, le lac des Toules va lui aussi se recouvrir de panneaux photovoltaïques. Installé par Romande Energie, ce parc solaire flottant de démonstration se composera d’un tapis de 36 flotteurs arrimés aux rives du lac réservoir, qui pourront s’élever et s’abaisser en même temps que le niveau d’eau. Ces flotteurs accueilleront 2 240 m2 de panneaux solaires qui produiront près de 750 000 kWh par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 208 ménages. La mise en service est prévue à l’automne 2017. Le solaire flottant a de beaux jours devant lui !

LAC DES TOULES

Mais le projet ne s’arrête pas là. Si les resultats des tests sont favorables, Romande Energie couvira, dès l’été 2019, 35% de la superficie du lac, pour produire près de 23 millions kWh par an. L’équivalent de la consommation annuelle de plus de 6 400 ménages !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!