Venette

Nous vous avons déjà parlé ici du site industriel de Venette, à côté de Compiègne dans l’Oise, qui hébergea dans les années 80 le premier site pilote de production du Diester, le biodiesel français. Le site de Venette explore aussi les voies de la deuxième génération de biocarburant avec notamment le projet BioTfuel. Il est abrite aussi le centre de recherche P.I.V.E.R.T., le premier centre européen de recherche et d’innovation en chimie du végétal. Ce centre a accueilli, ce lundi 10 juillet 2017 une nouvelle installation, celle du centre de recherche et développement d’Evertree.

Pivert_mainbuilding-exterior front_2017

Evertree est une joint venture du fonds d’investissement « SPI – Sociétés de Projets Industriels », financé par le Programme d’Investissements d’Avenir et géré par Bpifrance, du groupe Avril et de la start-up israélienne Biopolymer Technologies (BPT). La jeune entreprise spécialiste de la valorisation des protéines végétales a mis au point un procédé innovant : une famille d’additifs SynerXiD™ issue du tourteau de colza.
Les premières applications de cette petite révolution de la chimie verte sont dans les panneaux de bois composites. La gamme SynerXiD™ permet de réduire de 20 à 40% le recours aux formaldéhydes pour les résines et donc l’émission de composés organiques volatils, au bénéfice de l’environnement mais aussi de la santé des travailleurs de la filière comme du consommateur final.

visuel-005

Avec près de 1000 m2 de surface, le centre de recherche et développement d’Evertree abrite un vaste laboratoire de Protéochimie (la chimie de la protéine) mais aussi une hall applicative avec des outils permettant de tester les applications des produits issus de cette chimie verte dans des panneaux de bois de tous types.

« Notre centre de recherche et développement de Venette vise un triple objectif : poursuivre la recherche pour lancer nos produits du futur, confirmer la performance de nos produits et les adapter à nos clients, mais aussi développer les procédés qui permettront de passer à l’échelle industrielle » détaille Fabrice Garrigue, président d’Evertree, qui envisage déjà la création d’une usine, vraisemblablement à Grand Couronne. « Les bénéfices de nos activités sont multiples, insiste-t-il. Nous contribuons à sortir d’une chimie basée sur le pétrole, nous aidons les industriels à s’inscrire dans la durabilité, nous œuvrons à la fois pour l’environnement et la santé. Enfin, nous associons la filière agricole, qui produit le colza, à cette dynamique de progrès. »

Posts similaires:

Be Sociable, Share!