eoliennes

Impopulaires les éoliennes ? En tous cas pas dans l’Orne.
En moins de 24h, 70 000 euros ont été levés pour le financement participatif d’une étude d’implantation d’un parc d’éoliennes à l’ouest d’Alençon. Un succès tel que le plafond a été relevé deux fois depuis ! Un véritable plébiscite pour l’installation d’éoliennes en Normandie.

financement-participatif

Le projet de Saint-Ellier-les-Bois et Ciral prévoit un parc de cinq turbines Nordex pour une puissance de 18 MW et une production estimée à 48 GWh, ce qui représente la consommation électrique d’environ 10% des habitants de l’Orne ! Pour les financer le groupe allemand Abo Wind a lancé sur Lendosphère une levée de fonds auprès des citoyens : les habitants d’abord mais aussi tous ceux qui sont intéressés.

Et ils sont nombreux ! La levée de fonds, par prêt rémunéré à hauteur de 4,5% (6 % pour les habitants de de la communauté urbaine d’Alençon et des communautés de communes voisines) a été lancé initialement le 28 mars 2017, pour financer l’étude d’implantation du parc. En 24 heures, le plafond de 70 000 euros a été atteint. Finalement, après avoir relevé ce plafond deux fois, Abo Wind a recueilli sur Lendosphère 105 200 € qui seront remboursés sur deux ans. A noter que 36% de ces emprunts ont été contractés auprès de souscripteurs locaux, qui bénéficient donc du taux bonifié de 6%. « Outre leur intérêt financier, ce genre d’opérations nous permet aussi de mesurer l’engouement local autour de nos projets. Autant on entend les opposants à l’éolien, autant il est parfois difficile de percevoir la voix de ceux qui en sont partisans. Le succès de cette opération témoigne clairement de l’intérêt des populations locales », souligne Christina Robin pour Abo Wind.
Et des vents porteurs qui soufflent sur l’éolien !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!