TYERWIND

Et si au lieu de pales les éoliennes avaient des ailes ? C’est l’étonnant pari de TyerWind, une startup tunisienne qui s’est inspirée de celles du colibri
En matière de biomimétisme, nous avons déjà évoqué ici des hydroliennes anguilles, des éoliennes à nageoires de baleine et à ailes de chouette, voici le tour du colibri. Le petit oiseau cher à Pierre Rabhi est aussi célèbre pour son vol stationnaire qu’il doit à un battement d’aile unique en son genre.

Les fondateurs tunisiens de TyerWind (Tyer signifie oiseau en arabe) se sont efforcés de reproduire ce battement d’ailes sur cette éolienne dont les pales tracent de gigantesques 8 dans l’air. Leur prototype industriel affiche, selon eux, une puissance d’1 kW avec ses ailes d’1,6 mètres de long.

tyer-wind-tech-data-724x1024

Rupture technologique ou effet d’annonce ? Les tunisiens restent discrets et n’ont pas encore communiqué l’ensemble des résultats. On attend avec impatience quelques chiffres pour connaître les performances exactes de leur drôle de machine !

Saluons néanmoins la créativité tunisienne en matière d’éolienne : une autre startup de Tunis, Saphon Energy, s’inspire elle des voiles carthaginoises pour proposer des éoliennes sans pales ! Là encore le mystère reste entier sur les caractéristiques et les comportements précis de la Saphonienne. Mais n’allez pas pour autant penser que c’est du vent…

Posts similaires:

Be Sociable, Share!