Tunnel sous les alpes

C’est le plus gros chantier hydroélectrique de France : un équipement souterrain qui va remplacer cinq barrages et six centrales dans la vallée de la Romanche…
Depuis un an, le tunnelier de Spie Batignolles TPCI fore sous la montagne. Près de 4 kilomètres ont ainsi été creusés, sur les 9,3 kilomètres que comptera la galerie de 4,70 mètres de diamètre. Un tuyau géant capable d’acheminer 40m3 d’eau par seconde, entre le barrage du Livet et la centrale de Gavet, avec 270 mètres de chute.

SPIE BATIGNOLLES

Le 9 février 2017, les équipes de Spie Batignolles célèbrait, après 350 jours de travaux, la fin du percement sur la branche aval de la galerie d’amenée d’eau. Pour réaliser la branche amont, un deuxième tunnelier sera employé 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Selon la tradition, les tunneliers ont été baptisé de prénoms féminins : Rosali (1ères syllabes de Romanche, SArenne et LIgnarre (des affluents de la Romanche en amont) et Lilorosa (1ères syllabes de LIgnarre, EAU Dolle, ROmanche, SArenne). Outre le tunnel d’amenée, la centrale est constituée de deux cavernes qui accueilleront les groupes de production. La caverne principale (74 m de long par 16 m de large et entre 25 et 35 m de haut), dite caverne usine, recevra les équipements hydrauliques (turbines Francis, arbres-turbines et alternateur). La caverne secondaire (65 m de long par 11 m de large et 15 m de haut) abritera les transformateurs, le poste 63 000 V et les vannes aval des groupes.

Impression

La centrale hydroélectrique de Romanche-Gavet qui doit être livrée à EDF en 2020, permettra d’augmenter la production d’électricité de 30% et d’alimenter 231 000 foyers. La production annuelle moyenne de la nouvelle installation est estimée à 560 millions de kWh soit 155 millions de kWh de plus que les 6 centrales actuelles, celles de Livet, Vernes, Roberts, Rioupéroux, Clavaux et Pierre-Eybesse.

centrale des vernes

A l’exception de la Centrale des Vernes qui présente un intérêt patrimonial indiscutable (elle a été classée aux Monuments Historiques en 1994), les ouvrages hydroélectriques remplacés par la centrale souterraine seront déconstruits, les friches industrielles effacées et la moyenne Romanche rendue à Dame Nature.

Posts similaires:

  • L’hydroélectrique à pas de géant !
    Sujets traités > centrale hydroelectrique Romanche-Gavet, EDF, électricité, electrique, energie, énergies renouvelables, hydraulique, hydroélectricité

  • Les Alpes en travaux
    Sujets traités > Alpes, Centrale de Vernes, centrale hydroelectrique Romanche-Gavet, Gorges de la Romanche, Hydrélec

  • Quoi de neuf cette semaine ? # 24
    Sujets traités > borne solaire, centrale hydroelectrique Romanche-Gavet, Centre hospitalier Alpes Leman, eau potable, étude du potentiel éolien, geothermie

Be Sociable, Share!