Port-de-Gennevilliers

Voilà un effet vertueux du futur Grand Paris : la mise en place à l’échelle du territoire d’un projet d’économie circulaire au service des énergies renouvelables. C’est en tous cas l’enjeu de la convention signée le 26 janvier 2017 entre le Sigeif, le Syctom, GRDF, la ville de Paris, la ville de Gennevilliers, Haropa-Ports de Paris, la Chambre interdépartementale d’agriculture d’Île-de-France et le Groupement national de la restauration pour développer, sur le site du port de Gennevilliers, un ambitieux projet d’unité de production de biogaz par valorisation des déchets organiques de la région capitale.
En clair, les poubelles des habitants d’Ile-de-France, les résidus alimentaires des cantines scolaires et des restaurants serviront à produire du biométhane injecté dans le réseau de gaz naturel, du bioGNV pour faire rouler les camions et, à partir du digestat, de l’engrais naturel pour les agriculteurs franciliens !

Panorama Biogaz

La fillière biométhane est en pleine expansion. Selon le Panorama du gaz renouvelable 2016 réalisé conjointement par GRDF, GRTgaz, le Syndicat des Energies Renouvelables (SER), le SPEGNN et le TIGF, l’année 2016, avec la mise en service de 9 nouveaux sites en France, a connu une augmentation annuelle de 162 % : 215 GWh ont été injectés dans le réseau de gaz, soit l’équivalent de la consommation de près de 18 000 logements ou 1 000 bus. La région Ile-de-France, qui compte actuellement quatre sites d’injection de biogaz dans le réseau a pas moins de vingt projets en préparation (sur 241 à l’échelle nationale) !

grdf-sigeif-biomethane-gennevilliers_260117

Le projet de Gennevilliers s’inscrit dans cette dynamique. L’unité de production de biométhane profitera largement de son installation au bord de la Seine : le fleuve permettra de l’approvisionner en déchets verts, fournis en partie par les terres agricoles qu’elle ravitaillera en digestat. Enfin pour alimenter les véhicules en biocarburant, le futur méthaniseur pourra s’appuyer sur le réseau de stations GNV que va mettre en place le Sigeif. Le syndicat inaugurait en novembre 2016 la première d’entre elle à Bonneuil-sur-Marne. D’ici 3 à 5 ans, une dizaine d’autres devraient voir le jour.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!