Pinsot

Une chute d’arbre sur une ligne électrique a fait de Pinsot, en Isère, le premier village de France alimenté intégralement en électricité renouvelable produite localement.

IMG_4152

En novembre 2016, un agriculteur de la vallée du Haut Breda, a malencontreusement fait tomber un arbre sur un pylône électrique, privant d’électricité les 140 habitants de Pinsot. Plusieurs semaines de travaux s’avèrent nécessaire pour rétablir le réseau. Heureusement, le village (dont la forge et le moulin fonctionnent encore) peut profiter de son lac et de la centrale hydroélectrique voisine du Veyton pour s’approvisionner directement en énergie.

IMG_4153

« Dans la vallée du Breda, nous produisons et acheminons l’électricité. Nous disposons donc déjà d’un réseau local, et surtout d’une installation de précision qui permet la régulation selon les variations de fréquence du courant. Ainsi nos équipes sont en mesure de gérer le réseau local afin de répondre aux variations de la demande dans la vallée », explique Frank Adisson, président d’Asco Energie, filiale de Nouvelles Energies Hydrauliques qui possède 18 centrales hydroélectriques dans les Alpes et produit annuellement 300 GWh, soit l’équivalent de la consommation d’environ 300 000 personnes. « Située sous le lac, la centrale hydroélectrique de Veyton a suffit pour alimenter, en circuit fermé, tout le village, avec ses artisans et ses commerces. Cela a demandé un pilotage très fin, pour adapter en direct le rythme de production à la demande instantanée » souligne Frank Adisson.

OGU_2262

Le 15 décembre 2016, le petit village perché à 700 mètres d’alitude a de nouveau été raccordé au réseau national. Mais la démonstration a été faite : grâce à la souplesse et la résilience de l’hydroélectricité, il est possible de produire et consommer localement une énergie 100 % renouvelable !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!