Bergerac - copie

Ce n’est pas une simple piscine mais un complexe aqualudique qui va sortir de terre à Bergerac. Et il puisera ses calories dans le sous-sol…
Le nouveau complexe aquatique qui va sortir de terre dans la zone d’activités des Sardines fin 2017, dispose d’une enveloppe budgétaire de 9 millions d’euros apportés par l’Etat, la Région, le Département et la communauté d’agglomération bergeracoise. De quoi financer un système de chauffage innovant.

Schema geothermie

Les études menées par le BRGM ont mis en évidence, sous le site choisi pour le parc aqualudique, une nappe d’eau à 17°C, à environ 150 mètres de profondeur, l’aquifère de l’Eocène.

aquifere_eocene1

Cette eau servira, via un échangeur et une pompe à chaleur, à chauffer l’eau des bassins mais aussi les planchers et les douches du futur complexe. Des panneaux solaires et même un dispositif de récupération de l’énergie des eaux grises sont à l’étude pour faire de ce centre aquatique un modèle du genre. « Notre objectif est d’en faire un bâtiment à énergie positive », assure Jean-François Jeante, le maire de Saint-Nexans et vice-président en charge des équipements sportifs. Ouverture prévue en 2019.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!