CPCU

CPCU, le réseau de chaleur de Paris utilise plus de 50% d’EnR dans son mix énergétique, en s’appuyant sur la géothermie, les biocombustibles, la biomasse, la récupération de chaleur fatale et la valorisation des déchets.

site-logistique-biomasse-CPCU-photo©ENGIE-Arnaud-Fevrier031

En inaugurant en mars 2016 sa plateforme logistique de biomasse à Saint-Ouen, la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain contribue massivement au verdissement de la Ville de Paris. Désormais, le mix énergétique de CPCU est composé de plus de 50% d’énergies renouvelables et de récupération (41% de valorisation thermique des déchets issus de 3 centres parisiens du SYCTOM, 10% de biomasse, 2% de biocombustible, 1% de géothermie), de 30% de gaz et de 16% de charbon. La part du charbon a été divisée par deux par l’introduction de la biomasse et les efforts pour la réduire encore se poursuivent. Avec l’introduction de la biomasse qui signe la fin de l’utilisation du fioul lourd, CPCU évite la production de 300 000 tonnes de CO2 par an.

Bouquet-energetique-CPCU-2016_large

Le réseau de chaleur, long de 475 kilomètres et desservant 17 communes de la capitale (dont Paris) se substitue à plus de 6 000 chaufferies individuelles et évite ainsi les rejets atmosphériques de milliers de cheminées en ville. Il permet de combiner les sources renouvelables : géothermie dans le Dogger, ou l’Albien, récupération de la chaleur issue de l’incinération des déchets ou des calories des égoûts, cogénération à partir de vapeur ou de granulés de bois, et, depuis 2015, des chaudières alimentés aux esthers méthylique d’acides gras, un biocombustible similaire au biodiesel Diester qui fait rouler nos voitures.

carte_centres_production CPCU

Enfin, outre ses boucles d’eau chaudes, ses réseaux locaux d’énergie à l’échelle d’un quartier et reliés au réseau de transport vapeur de CPCU, la compagnie de chauffage urbain distribue aussi du froid : un réseau de climatisation original, dont nous vous avons déjà parlé ici et qui s’appuie sur la géothermie.
Bref, vous l’avez compris, le distributeur de chaleur est un des piliers du plan climat énergie de Paris !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!