pompage_solaire_cder

Et si on transformait le soleil en eau ? C’est ce que tente le centre de développement des énergies renouvelables, qui a installé en 2015 près de 200 pompes solaires dans le sud de l’Algérie pour puiser de l’eau dans le désert

Larbessolaire_ElOued_Riego_0.75KW_720x540

Ces installations de pompage solaire autonomes sont destinées principalement à l’irrigation, avec des forages pouvant aller jusqu’à 70 mètres de profondeur. Les pompes sont alimentées par des mini-centrales composées d’une trentaine de panneaux photovoltaïques totalisant une puissance moyenne 13 KWc. Pour faire surgir l’eau dans la steppe algérienne désert, 77 éoliennes de pompage complètent le dispositif.

Ghardaia-4

Le gouvernement algérien continue de développer la production solaire : 14 centrales électriques photovoltaïques d’une capacité de 268 mégawatts onbt été mises en service en 2015 dans les Hauts Plateaux et le sud.

Au-delà du désert, c’est désormais l’ensemble de l’Algérie qui se tourne vers les énergies renouvelables, avec des objectifs de plus en plus ambitieux : une production de 22 000 MW d’origine renouvelables (toutes EnR confondues) d’ici 2030, soit 27% du mixte énergétique.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!