La Perrière1

A la Réunion, depuis 2009, le projet Pegase cherche à prévoir et à stocker la production d’énergie éolienne et solaire dans des batteries sodium souffre (NaS). Selon EDF Pegase, devrait diviser par trois le nombre de jours de déconnexion des unités intermittentes et réduire de 80% la perte d’électricité « fatale ».

BATTERIE

« Prévision des énergies renouvelables et garantie active par le stockage d’énergie », voilà en toutes lettres l’ambition de Pegase, un projet conçu EDF, Aérowatt, Météo France, Sidec, et l’Université de la Réunion. Il s’agit, dans les faits, de coupler à la ferme éolienne de 10 MW de la Perrière et à la ferme photovoltaïque de 10 MWc de la Roseraye, une batterie Sodium-Soufre (NaS) d’1 MW installée à Saint-André.

PEGASE

Signe particulier, une station d’observation météo au sol permet d’anticiper les productions des fermes afin de lisser leur intégration dans le réseau. Un logiciel développé par EDF et baptisé PVSCOPE affine les données recueillies localement en les complétant par des observations satellitaires et des modèles mathématiques.

PEGASE SCHEMA

Financé par EDF avec des subventions de l’ADEME et de la région Réunion, le système a désormais fait la preuve de son efficacité : le stockage dynamique fonctionne et répond aux besoins. La prévision des énergies renouvelables permet leur meilleure intégration. Avec cet outil, la Réunion va atteindre son objectif de 50% d’EnR d’ici 2020.

Posts similaires:

  • Le Smart Grid de Toulouse
    Sujets traités > ADEME, CIRTEM, Engie Inéo, LAPLACE, LEVISYS, Paléficat, smart grid, smart ZAE, Toulouse, volants d’inertie

  • La Bretagne, laboratoire d’EDF
    Sujets traités > bretagne, compteur, délestage, EDF, Pics de consommation, une Bretagne d’avance

  • Un agriculteur dans le vent
    Sujets traités > ADEME, Biodiesel, céréalier, Champagne Ardenne, eolien, Hervé Huet, Hydrocentrale électrique, RePower

Be Sociable, Share!