Vue-generale-de-lunite-ROBIN-1024x682

A Roussillon, en Isère, une quinzaine d’industriels de la chimie, réunis au sein du groupement d’intérêt économique OSIRIS ont fait le choix des énergies renouvelables pour couvrir en partie leurs besoins en vapeur.

Baptisée Robin et inaugurée en octobre 2014, l’unité de production de vapeur conçue par Sita, la filiale de Suez Environnement, fonctionne à partir de déchets de bois : 15 000 tonnes de bois issues de la sylviculture, 10 000 tonnes de déchets de bois imprégnés, 15 000 tonnes de bois en fin de vie d’origine variée (déchetterie, industrie) et 20 000 tonnes de refus de recyclage de papier, soit 60 000 tonnes de biomasse dont la valorisation par incinération représente une puissance de 21 MW. Le four à lit fluidisé produit 25 tonnes de vapeur haute pression à l’heure, distribuée aux industriels de la plateforme, Air Liquide, Solvay, Novapex… repartis sur 150 hectares. L’installation couvre 15% des besoins en vapeur des chimistes.

Chaudière

Soutenu par le fonds chaleur de l’Ademe, ce projet permet chaque année d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 56 000 tonnes de CO2 et d’économiser 15 000 tonnes d’équivalent pétrole, l’équivalent des émissions de 10 000 français !

Posts similaires:

  • Collecte exemplaire
    Sujets traités > Courbevoie, diester, Hybris, Lyon, Partenaires Diester, Silenci’OM, SITA, Suez Environnement

  • La biomasse de Bibendum
    Sujets traités > ADEME, BCIAT, Biomasse, bois énergie, Cholet, Cofely, Fonds chaleur, Michelin, Saint-Dulchard

  • Géothermie pour l’école du cirque
    Sujets traités > ADEME, Châlons-en-Champagne, Cirque, CNAC, Fonds chaleur, geothermie, PAC

Be Sociable, Share!