ENSM HAVRE COUV

La nouvelle Ecole nationale supérieure maritime du Havre (ENSM) couvre ses besoins en chauffage et refroidissement avec des pompes à chaleur immergées dans le bassin de l’Eure. Ce procédé, associé à 850 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture, permet au bâtiment d’assurer son autonomie énergétique !

ENSM navire

Conçu par les talentueux architectes et ingénieurs d’AIA, ce bâtiment à la silhouette de navire a remporté le 30 janvier 2016 le grand prix d’architecture des étudiants de Normandie. Il est aussi en lice pour l’ArchDaily 2016 Building of the Year Awards et l’ArchiDesignClub Awards 2016.

ENSM_CL_TECHNIQUE_FINALE_02

La beauté de ses lignes cache des performances énergétiques hors du commun. Et une technologie novatrice de pompe à chaleur sur eau de mer.
A l’instar de ce qui se pratique déjà à Cherbourg, les spécialistes de SOGEA nord ouest (filiale de Vinci), épaulés par les énergéticiens du bureau d’étude ECHOS, ont immergé dans le bassin de l’Eure des échangeurs intégrés dans des caissons en plastique et alimentés par un circuit d’eau glycolée. Ce dispositif couvre l’ensemble des besoins en chauffage et refroidissement du bâtiment.

Solaire Havre

La quasi-totalité de la toiture est couverte de panneaux solaires, pour une puissance de 170 kWc, ce qui représente une production de l’ordre de 160 000 kWh/an, soit plus que la consommation électrique annuelle du bâtiment. Paradoxalement, c’est lorsque le bâtiment est inoccupé, en période estivale, que la production d’électricité est la plus importante. Son raccordement au futur smart grid de la presqu’île permettra à cette dernière d’atteindre plus rapidement son autonomie énergétique, objectif affiché par la communauté d’agglomération havraise (CODAH), maître d’ouvrage du projet.

Inauguration-ENSM-Crédit-Photo-Eric-Houri1

L’Ecole nationale supérieure maritime du Havre a été inaugurée, le 6 octobre 2015, par le président de la République.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!