EVIAN METHANISEUR

Pour protéger sa ressource en eau d’Evian, le groupe alimentaire Danone a investi dans une usine de méthanisation afin de fournir un débouché aux effluents d’élevages et éviter ainsi les pollutions aux nitrates de la nappe phréatique.

Evian-Danone-Terragr’Eau-site-de-methanisation-protection-de-l’eau-biogaz-developpement-durable-

Près de dix années ont été nécessaires à la réalisation de ce projet qui fédère les énergies (et les déchets) d’une quarantaine d’agriculteurs et des seize communes installées sur l’impluvium, le périmètre de 35 km2 qui alimente les réserves souterraines d’eau minérale d’Evian.
Ensemble, avec la multinationale agroalimentaire et le soutien de l’ADEME, de la région Rhône-Alpes, du département de la Haute-Savoie et du fonds européen FEDER, ils ont financé une unité de méthanisation baptisée Terragr’Eau. Coût total : 9,3 millions d’euros !

Ce méthaniseur sera alimenté pour 90% par les effluents agricoles locaux et pour 10% par les déchets alimentaires issus des cantines des collectivités alentours : hopitaux, écoles… En tout, chaque année, 40 000 tonnes de matières organiques seront transformées en 1,9 millions de m3 de biogaz. Transformé en biométhane, il sera injecté dans le réseau GrDF : de quoi pourvoir aux besoins en chauffage de 1 200 habitants. Quant aux digestats, ils sont valorisés, par un épandage raisonné, sur les surfaces agricoles, réduisant d’autant le recours aux engrais chimiques.

La première pierre a été posée en octobre 2015 et le démarrage de l’unité de méthanisation est prévu en juin 2016. Cette solution ne bénéficie pas uniquement à l’eau d’Evian : la nappe d’eau potable dans son ensemble se retrouve protégée, pour le plus grand bien des 12 000 habitants qui s’y alimentent. Enfin, le profit est aussi pour la planète : le méthaniseur permet l’économie de plus de 1 300 tonnes de CO2 par an.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!