EEL MINISTRES

Il y a deux ans, nous vous présentions Jean-Baptiste Drevet et son hydrolienne en forme de tapis sous-marin. Son idée a fait du chemin : il teste la troisième génération avec l’IFREMER… Le point avec Franck Sylvain, directeur financier d’Eel Energy.

Frank Sylvain

« La visite du premier ministre à l’IFREMER le 23 octobre 2015, nous a permis de lui présenter, ainsi qu’à Jean-Yves Le Drian et Emmanuel Macron, nos essais en bassin sur un prototype à l’échelle 1/6. Notre hydrolienne, qui représente une technologie de rupture, est capable de tirer partie de courants marins très faibles. Ainsi un courant de 1 m/s nous permet, avec notre modèle réduit, de produire 3 à 4 KW. Le modèle à l’échelle 1, une machine qui pèsera 230 tonnes, générera 1MW. Si les tests en mer que nous réaliserons en juin 2016 se déroulent bien, nous pourrons sans doute commercialiser une version réduite et fluviale de notre machine dès fin 2016. Elle serait destinée aux collectivités locales.

A l’occasion de la COP21, nous présenterons, au Bourget mais aussi dans le dôme du Ministère de l’Ecologie, un petit film sur le thème du bio-mimétisme pour expliquer le fonctionnement de notre technologie, qui imite les ondulations de l’anguille.
Le potentiel de notre technologie est considérable : elle permet de décupler la densité des fermes hydroliennes et multiplie par 1000 le nombre de sites exploitables ! A l’heure actuelle, nous sommes en pourparlers avec des fonds américains. En France, nous avons des soutiens, beaucoup de marques d’intérêts mais lever des capitaux est assez laborieux… Je vais sans doute devoir faire un tour par la Silicone Valley.

Aujourd’hui nous lançons un appel au public. En souscrivant un contrat chez le fournisseur d’électricité 100% renouvelable Planete-oui, vous pouvez participer au financement de notre technologie. C’est original, mais surtout extrêment cohérent. Alors soutenez-nous ! »

Posts similaires:

Be Sociable, Share!