FACADE-lenval

Situé sur la célèbre Promenade des Anglais de Nice, l’hôpital pédiatrique Lenval a choisi pour sa climatisation une solution géothermique innovante: le plafond rayonnant sur aquifère

extension lenval

Profitant de la réalisation, en 2009, d’une nouvelle extension – un bâtiment de 9 niveaux qui communique, par une passerelle, avec le bâtiment principal – le CHU s’est orienté, pour sa production frigorifique vers des groupes froids à condensation par eau.
La présence sous l’hôpital d’une nappe phréatique saumâtre lui permet de bénéficier d’une eau pompée à une température oscillant, toute l’année, entre 13°C et 15°C.
Trois échangeurs à plaques en titane alimentent les groupes froids à condensation.

Spilotair

Mais l’innovation la plus remarquable concerne la nouvelle extension. Au lieu des ventilo-convecteurs utilisés dans les autres bâtiments, celle-ci dispose de plafonds rayonnants chauffants et rafraichissants. Appelé Spilotair, ce système de climatisation permet d’éviter les bacs à condensation et l’utilisation de moteurs. L’eau refroidie par échange thermique avec l’eau de la nappe phréatique, circule simplement dans les dalles des plafonds, ce qui favorise les économies d’énergie, évite la soufflerie et procure un confort optimal et une hygiène accrue : pas de filtre, d’air recyclé ou de condensats. Et un coût de fonctionnement réduit.

cout Spilotair

Selon Olivier Fabre, ingénieur spécialisé dans les projets hospitaliers de haute qualité énergétique et environnementale, le temps de retour sur investissement de ce type d’installation, avec un climat de type méditerranéen et des besoins en froid conséquents, est de moins de 2 ans !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!