CETO 5 unit during installation at the Perth Project site

Plusieurs systèmes d’exploitation de l’énergie des vagues sont en cours de déploiement en Australie.

Carnegie wave

En Australie occidentale, depuis le mois de juin 2015, la base navale de Garden Island bénéficie d’une électricité produite par les vagues grâce aux trois turbines CETO 6 immergées par Carnegie Wave Energy.
La société australienne avait présenté son projet lors du salon Thetis EMR de Nantes. Il faut dire qu’elle le teste depuis déjà plusieurs années, du côté de Perth, où une de ses bouées alimente déjà une usine de désalinisation.

BioWave

Au sud-ouest du continent, l’Etat de Victoria va lui aussi tirer partie de l’énergie de la mer. Les turbines hydroliennes de BioPower Sytems y sont en cours d’installation à Port Fairy. Pour générer du courant électriques, celles-ci imitent le va-et-vient des algues dans le courant marin. Elles devraient être raccordées au réseau d’ici novembre 2015.

bioWAVE02

Ancrée sur le fond sous-marin, la machine de 26 mètres de haut oscillera d’avant en arrière pour injecter 250 kW dans le réseau australien.

Les installations de BioPower Systems comme celles de Carnegie Wave Energy bénéficient du soutien et du financement de l’Etat Australien via son agence des énergies renouvelables qui a déjà investi plus d’un milliard de dollars australiens dans 230 projets liés aux énergies renouvelables.

Posts similaires:

  • Le salon des énergies marines
    Sujets traités > Alstom, Carnegie Wave Energy, D10, DCNS, EMR, ETM, Haliade 150, nantes, openhydro, Pays de la Loire, raz Blanchard, sabella, Thétis, Thétis-EMR

  • Du sel et des vagues
    Sujets traités > Australie, Carnegie, Ceto, CSIRO, dessalement

  • Les bouées font des vagues
    Sujets traités > Ceto, électricité, énergie des vagues, énergies renouvelables, hydraulique

Be Sociable, Share!