Windkrafträder in einem Rapsfeld

VENTEEA est un projet qui expérimente le potentiel des Smart Grids pour l’intégration de fortes capacités de production éolienne sur un réseau rural.

Venteea photo

Devant un champs de colza, à Vendeuvre-sur-Barse, dans l’Aube, stratégiquement situés entre un parc éolien de 6 MW et un autre de 12 MW, quatre containers, inaugurés le 6 juin 2015, abritent la plus grande batterie de France raccordée au réseau et son électronique de pointe. Pour les amateurs éclairés : il s’agit d’une batterie Intensium Max 2MW/1,3MWh de Saft associée à l’Energy Storage Box de Schneider Electric.

ERDF pilote ici, avec de nombreux partenaires (parmi lesquels Schneider Electric, General Electric, RTE, SAFT, Boralex…) un démonstrateur unique en son genre pour évaluer les possibilités de raccordement au réseau de l’énergie intermittente des éoliennes.

VENTEEA

« Il ne s’agit pas stocker l’énergie pour la restituer à la demande » nous explique Didier Colin, chef du projet VENTEEA pour ERDF. « Cette batterie est un outil de pilotage du réseau, qui permet d’assurer de nombreux services systèmes comme par exemple l’ajustement de la fréquence. Il s’agit de services à l’intention des transporteurs d’électricité, mais aussi des distributeurs ou des producteurs éoliens » poursuit l’expert.

Venteea schema

«Idéalement localisé, notre démonstrateur permet de tester deux alimentations, une sans client, l’autre desservant 3000 abonnés. Cela va nous permettre notamment de vérifier, ce qui est capital pour un distributeur d’électricité, que rien ne change pour les clients raccordés, qu’il y ait ou non du vent », précise Dider Colin.

Smart GRID

En France, ce projet, accompagné par l’Ademe dans le cadre des Investissements d’avenir, s’inscrit parmi une quinzaine d’autres, qui, du poste source jusqu’au compteur intelligent, préparent l’avènement des Smart Grids, les réseaux électriques du futur, et leur capacité à intégrer les énergies renouvelables.
A l’échelon européen, VENTEEA représente la contribution française à un projet, iGreenGrid, qui associe 6 pays en vue de comparer les meilleures pratiques d’intégration des EnR sur les réseaux.

Un vent de changement se lève sur l’alimentation électrique…

Posts similaires:

Be Sociable, Share!