Tulip-colors

En avril, on fête traditionnellement les tulipes, du festival d’Istanbul aux rues de Saint-Denis. Nous avons déjà célébré, à notre manière, cette fleur-turban en vous présentant une éolienne qui reprenait ses formes.

eolienne-GV

Découvrons maintenant la tulipe turbine solaire. Développée par la société israëlienne Aora, cette fleur carbure aussi bien à l’énergie solaire qu’au biodiesel ou au bio-gaz quand le soleil fait défaut. Hybride, modulable et écologique, cette turbine peut fournir de l’électricité en permanence.

Tulipe solaire 3

Dans le désert de Samar, à 34 kilomètres au nord d’Eilat, le premier prototype de la tulipe d’Aora injecte de l’électricité dans le réseau israélien depuis 2009. Perchée à 30 mètres de haut, la fleur jaune surplombe un champ de miroirs orientables qui concentrent sur elle les rayons du soleil. Dans la fleur, de l’air chauffé à 1 000°C est comprimé dans une turbine, qui génère du courant électrique. Quand les rayons du soleil font défaut, des énergies vertes, biodiesel ou biogaz peuvent prendre le relai…

Tulipe solaire

Une autre tulipe a été érigée à Tabernas, à côté d’Almeria en Espagne où elle génère du courant depuis 2012. D’autres fleurs solaires sont en cours de déploiement: sur le campus de l’université d’Arizona, aux Etats-Unis ou encore en Ethiopie où deux de ces systèmes solaires hybrides de production électrique vont être installés, à l’université des sciences d’Addis Ababa et à l’Université de Science et de Technologie d’Adama.
La révolution des tulipes est en marche !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!