photo_naissain_main

La Société Atlantique de Mariculture fait éclore et cultive des huîtres et des palourdes depuis près de quarante ans. Sur son site de production de Leucate, dans l’Aude, elle maintient l’eau des bassins des naissains, les bébés huîtres, à une température entre 18 °C et 20° C, grâce à des pompes à chaleur alimentée par l’eau de la mer.

Satmar Leucate

L’eau de la Méditerranée est captée à une température moyenne de 12°C en hiver et de 20°C en été. Trop corrosive pour être utilisée directement, l’eau de mer est acheminée vers un échangeur à plaques en titane qui régule la température d’un circuit d’eau glycolée. Cette eau glycolée est ensuite dirigée vers une pompe à chaleur eau/eau qui la porte à la température voulue, avant son acheminement vers la zone d’élevage où elle assure la régulation thermique de l’eau des bassins.

Ecloserie

La pompe à chaleur installée sur le site de la Satmar à Leucate est une pompe à chaleur eau/eau qui offre une puissance frigorifique de 80 kW à 89 kW et une puissance calorifique de 97 kW à 109 kW pour une puissance électrique dépensée comprise entre 18,7 kW et 20,4 kW. Son coefficient de performance (COP) moyen, s’est élevé à 4,4 pour la première année de fonctionnement, en 2010. Autrement dit, la pompe à chaleur a produit 4,4 fois plus d’énergie qu’elle n’en a consommée.

Pour la SATMAR, cet investissement permet non seulement de faire des économies (le chauffage au propane que cette solution remplace coûtait 10 000 €/an), de protéger l’environnement (40 tonnes équivalent CO2 évitées chaque année) mais aussi d’assurer la bonne santé des naissains.
Le recours à l’énergie thermique de la mer permet en effet, été comme hiver, de garantir une température d’eau constante et de limiter la mortalité juvénile des huîtres.
Pour le plus grand plaisir de tous ceux qui vont les manger… Bon réveillon !

Posts similaires:

  • Des calories dans les égouts
    Sujets traités > Aquarena, Arras, Cap Azur, Cercle des nageurs de Marseille, Dalkia, eaux usées, Energido, Marc Peraudeau, Marseille, Roquebrune-Cap Martin, Sade, Veolia

  • Le centre aquatique d’Embrun
    Sujets traités > AquaViva, centre aquatique, Durance, Embrun, Géosynergie, geothermie, Hydroforage, Serre-Ponçon

  • Entre ciel et terre, ça chauffe !
    Sujets traités > aérothermie, énergies renouvelables, EnR, geothermie, Musée Geothermia, pompe à chaleur

Be Sociable, Share!