FRANMARLIER

François Marlier est le fils du dessinateur de Martine, Marcel Marlier. Avec son frère Jean-Louis, l’ancien ingénieur chimiste s’est lancé dans un projet immobilier révolutionnaire à Froyennes, une commune de Tournai, en Belgique.

Martine protège la nature

« Dans ce quartier où nous avons passé notre enfance, nous avons racheté à la ville un bâtiment à l’abandon, un château du XIIe siècle, transformé en école en 1910 et délaissé depuis 1978. Nous avons décidé de le rénover, pour en faire un bâtiment à la fois durable et passif, qui permette de remettre de la vie dans le village. Nous avons donc choisi de créer, sur 8000 m2, 50 logements pour une résidence service à l’intention de personnes âgées et 16 appartements familiaux », explique François Marlier.

Chantier 1

Baptisé Horizons Nouveaux ce projet n’est pas simplement exemplaire du point de vue social, il l’est aussi du point de vue de la construction et des performances énergétiques.
« Pour construire ce bâtiment sur 4 niveaux, nous employons la technique japonaise Suteki. Un simple marteau suffit à assembler toutes les pièces de l’ossature bois au moyen de connecteurs en acier qui en multiplient la résistance : on a ainsi à la fois le chêne et le roseau, la robustesse de l’acier et la souplesse du bois », détaille l’ingénieur.
Deux reportages de Notélé, ici et , illustrent ce procédé.

Chantier 3

Côté énergie, François Marlier fait preuve de la même imagination. Etanche à l’air, doté de 12 cm d’épaisseur d’isolant et de triples vitrages, le bâtiment passif se chauffe grâce à la géothermie. « Nous avons réalisé des forages à 65 mètres de profondeur qui nous permettent de recueillir une eau à une température constante de 13° C pour alimenter des pompes à chaleur. Celles-ci portent l’eau à une température de 45°C dans une boucle générale qui sert aussi bien à l’eau chaude sanitaire (via des ballons de stockage) qu’au chauffage au moyen de ventilo-convecteurs qui diffusent la chaleur dans les logements. Ces mêmes ventilo-convecteurs servent à rafraichir en été au moyen d’une boucle d’eau froide dont les frigories proviennent directement de l’eau géothermique », raconte François Marlier qui a conçu lui même ce système écologique et économique. « Par -15° à l’extérieur, seuls 500 watts sont nécessaires pour chauffer un appartement de trois pièces, soit en tout 30 kW pour les 65 logements, c’est à dire l’équivalent de la puissance d’une chaudière de pavillon« , précise-t-il.

chantier 2

La fin des travaux est prévue mi 2016 et tous les appartements seront reservés à la location. Avec ce projet dans lequel il a investi toutes les économies familiales, François Marlier entend bien démontrer qu’on peut faire de la qualité à faible coût, et rendre accessible à tous un habitat passif et durable. « Même si mon papa à vendu plus de 100 millions d’albums dans le monde, il n’a jamais gagné grand chose, c’était un artiste et l’argent ne l’intéressait pas. Nous avons donc mis en gage tous nos biens, afin qu’une banque, BNP Paribas Fortis, nous prête les 8 millions d’euros nécessaires au projet», indique François.
On ne peut que souhaiter aux Marlier le plus grand succès ! Et découvrir, pour l’instant en 3D, ces Horizons Nouveaux aux saveurs d’avenir.


Posts similaires:

Be Sociable, Share!