LARRERE

Le groupe landais Larrère, un des leaders européen de la carotte, a inauguré fin septembre 2014 une unité de biométhanisation. Alimentée exclusivement aux déchets de légumes (carottes, choux, poireaux, rafles de maïs) la centrale produit une énergie qui représente la consommation électrique de 420 foyers (2 950 MWh/an) et la consommation annuelle thermique de 265 foyers (3 500 MWh).

IMG_0600

Partisan de l’agriculture raisonnée et biologique, le maraîcher responsable est devenu un producteur d’énergie. Il dispose en effet, depuis 2010, sur 8 bâtiments qui lui servent à entreposer ses engrais organiques, de 9500 m2 de panneaux photovoltaïques qui représentent une production de 1 125 MWh /an. Désormais le groupe landais produit plus d’énergie qu’il n’en consomme !

20140628_photo_DEQ_7892

Eddie Larrère, qui a terminé en juin 2014 ses études d’ingénieur agronome, suit de près l’unité de méthanisation. « Nous avions de plus en plus de déchets de légumes, qui finissaient par représenter un coût. Nous avons donc essayé de transformer ce coût en ressources. Nous avons suivi l’exemple des frères Boyer, à Moissac, dans le Tarn et Garonne et avons adopté la même technologie, fournie par la société GreenWatt, spécialiste des problématiques agricoles », explique le jeune ingénieur. Pari réussi !

Schema Methanisation

Larrère revend l’électricité produite à EDF, et récupère la chaleur de la cogénération pour maintenir la température des cuves du méthaniseur et produire de l’eau chaude. Dernier projet : développer un partenariat pour utiliser ces calories pour le séchage de plaquette forestière ! Enfin, puisque rien ne se perd avec l’économie circulaire, les digestats issus de la méthanisation servent de fertilisant.

011014-Carottes-890x595

« Les déchets agro-alimentaires ont longtemps constitué un poste très coûteux pour l’industrie et un problème éthique pour la société. Ils sont désormais une source inépuisable d’énergie et de revenus dans un secteur d’activité ayant bien besoin de l’un comme de l’autre et qui fera bientôt plus que nourrir la planète », conclut Frans Smeulders, General Manager de GreenWatt.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!