Le 21 octobre dernier, le vol AF 6129 quittait Toulouse-Blagnac à 15h45 pour atterrir à Paris-Orly à 17h05. Signe particulier : l’airbus A321 était alimenté en biocarburant. Jusqu’en septembre 2015, la compagnie aérienne assurera ainsi un vol hebdomadaire sur cette liaison, pour inciter au développement d’une filière « biocarburant aviation ».

canne a sucre biocarburant

Le biocarburant utilisé est un dérivé de la canne à sucre, le Farnesane, incorporé à hauteur de 10% dans le kérosène fossile. A l’instar du Diester utilisé par nos voitures Diesel, ce biocarburant ne nécessite aucune modification technique des moteurs.

Mais le transporteur français est loin d’être le seul à s’intéresser au biokérosène … Boeing a annoncé, le 22 octobre dernier, un partenariat avec Comac, un groupe aéronautique chinois, pour transformer en biocarburant des huiles alimentaires usagées. Volume de production estimé : 1,8 milliards de litre par an !
Ce n’est pas la première fois qu’a lieu une telle annonce. Nous avions déjà évoqué ici les vols opérés par Lufthansa à base de NexBTL, un biocarburant élaboré à partir d’un savant mélange d’huile de palme, de récupérations de graisses de l’industrie agro-alimentaire et d’huile de colza !
Alors bientôt du biocarburant dans tous les avions ? Après tout, en France 100 % des véhicules diesel en utilisent déjà…

Photo : © REUTERS/Jean-Philippe Arles

Posts similaires:

Be Sociable, Share!