Daniel Maire

Bon pour l’environnement, le Diester l’est aussi pour l’économie. Ce biocarburant issu du colza est incorporé à hauteur de 30% dans le diesel des flottes des collectivités.
La communauté de commune d’Epernay Pays de Champagne est une pionnière. Elle s’est lancée dans l’aventure au début des années 90, contribuant à la fondation du Club des villes diester en 1994, dont sont issus les Partenaires Diester.

« L’idée, explique Daniel Maire, vice-président de la communauté de communes Epernay-Pays de Champagne, était aussi de venir en aide à la ruralité. Les agriculteurs étaient contraints de mettre des terres en jachère. Nous souhaitions donc, avec le Diester, leur procurer une source de revenus supplémentaires pour les surfaces qui ne pouvaient être utilisées à titre alimentaire… ».
Ce soutien au monde rural est devenu un soutien à l’économie.

Aujourd’hui, dans le cadre de son agenda 21 et de sa démarche de développement durable, l’ensemble des bus (14 autobus, 5 autocars) mais aussi les bennes de ramassage des ordures ménagères de la communauté de communes roulent au Diester 30% . Un choix respectueux de l’environnement puisqu’il représente une économie d’émission de CO2 de 25 %, mais aussi un soutien au 100 000 agriculteurs français qui font du colza. Ainsi qu’à tous ceux qui en France travaillent autour d’un carburant renouvelable, que ce soit dans les champs ou dans les industries…

Le biodiesel : partie intégrante du développement durable de la Communauté de Communes d’Epernay Pays de Champagne from Prolea on Vimeo.


Posts similaires:

Be Sociable, Share!