Eolienne Sojasun

En 2011, le site de l’usine Sojasun du groupe Triballat se dotait de la première éolienne du secteur alimentaire.
Cette turbine Enercon de 0,8 mégawatt et de 87 mètres de haut, fournit 10 % de la consommation totale en électricité de l’usine bretonne. Et réduit son empreinte carbone.
Les préoccupations environnementales du groupe ne sont pas neuves. Dès 2005, Triballat a opté, pour sa collecte du lait comme pour le transport de ses produits finis, pour le Diester 30% pour l’ensemble de sa flotte qui parcourt annuellement près de trois millions de kilomètres. Soit environ 200 véhicules sur les deux sites, de Basse Normandie et de Bretagne. « De quoi réduire de 25% nos émissions de CO2 » explique Jean-Marc Lévêque, responsable développement durable du groupe.

Le groupe va encore plus loin : il a en projet la construction d’une chaudière bois pour son site breton et installe, un peu partout sur ses parkings, des ombrières photovoltaïques pour l’autoconsommation de ses véhicules électriques. « Nous souhaitons à la fois diversifier nos énergies, optimiser nos performances et participer au développement des énergies renouvelables« , explique Jean-Marc Lévêque. Puisse-t-il faire école !


Posts similaires:

Be Sociable, Share!