Rosetta_rendezvous_with_Comet_Wirtanen

L’exploration spatiale alimente la conquête des énergies renouvelables. Stockage d’énergie, panneaux photovoltaïques, performance énergétique, isolation : de multiples avancées dans ces domaines découlent directement des recherches et des travaux des agences spatiales.
En matière d’espace plus qu’ailleurs la recherche se nourrit du rêve : s’éclairer avec la lune, faire du char à voile sur Vénus, et bientôt attraper une comète !

Rosetta_spacecraft_node_full_image_2

C’est l’objectif de Rosetta, une sonde européenne alimentée par de gigantesques panneaux solaires de 14 mètres de long. Elle a décollé en mars 2004 et a rendez-vous en août 2014 avec une comète appelée 67P/Churyumov-Gerasimenko. Dix ans de voyage pour aller au-delà de la ceinture d’astéroïdes, et frôler au passage l’orbite de Jupiter en utilisant des photopiles comme source d’énergie principale.

Rosetta_and_Philae_at_comet

Rosetta est solaire certes, mais surtout ambitieuse puisqu’elle prévoit d’envoyer un module se poser sur la comète pour nous en livrer les secrets. Les experts ont bien sûr tirés des plans sur la comète et Philae, comme se surnomme l’atterrisseur, doit entamer sa mission autour du 11 novembre 2014. Une date qui lui sera fatidique, car même s’il réussit son exploit il est voué à la destruction au fur et à mesure que la comète se rapprochera, inéluctablement, du soleil. Un comble pour ce sympathique explorateur qui s’alimente lui aussi grâce à ses multiples panneaux photovoltaïques.

Philae_touchdown

Le but de toute la manœuvre ? Remonter dans le temps, revenir à une époque où les planètes n’étaient pas encore formées et où le Soleil était uniquement entouré d’un vaste essaim d’astéroïdes et de comètes, il y a 4 600 millions d’années. Ainsi la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, et les informations glanées par Rosetta et Philae pourraient élucider l’énigme de l’apparition de la vie sur terre. Tout en permettant au grand public de bénéficier de panneaux solaires et de photopiles sans cesse plus performants.
Rendez-vous le 12 novembre 2014 à la Cité des Sciences pour assister au dernier voyage de Philae ! En attendant, et surtout cet été, continuez à regarder les étoiles

A NOTER
La cité des sciences et de l’industrie, le Palais de la découverte et le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget s’associent pour proposer des conférences, des démonstrations et le suivi en direct de l’aterrissage sur la comète. Renseignements sur leurs sites respectifs.

Crédits photos : © ESA

Posts similaires:

Be Sociable, Share!