Chaufferie de l'Hopital Purpan

Bonne nouvelle pour le CHU de Toulouse : son avenir énergétique est assuré.
Les douze bâtiments du centre hospitalier de Purpan, et les 200 000 malades qu’ils accueillent annuellement, se chauffent au bois depuis cet hiver.

Chaufferie de l'Hopital Purpan

Pilotée par Dalkia, cette rénovation énergétique s’appuie sur deux chaudières bois de 2,5 MW chacune, complétées par un récupérateur à condensation qui valorise l’eau et l’énergie issue des fumées.
Deux ans de travaux ont été necessaire, et Dalkia a investi 10 millions d’euros dans ce projet qui repose sur un partenariat public-privé d’une durée de 25 ans.

Chaufferie de l'Hopital Purpan

Les installations de production de chaleur et de froid (de nouveaux groupes frigorifiques et des cuves de stockage de froid remplacent les anciennes tours aéro-réfrigérantes) sont abrités dans un bâtiment dédié paré de briques rouges.
Chaque année, 9 000 tonnes de biomasse sont nécessaires à l’alimentation de cette gigantesque chaufferie. Une biomasse à base de bois bien sûr mais aussi de déchets verts, provenant de la région.

Chaufferie de l'Hopital Purpan

Le recours à cette énergie renouvelable permet d’éviter le rejet de 5 300 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des rejets de 3 000 véhicules. Enfin, le bénéfice est aussi économique et social : outre le bénéfice pour la fillière bois locale, 10 emplois durables ont été créés par Dalkia Sud-Ouest pour l’exploitation de la chaufferie.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!