Hydrolienne Crea Concept

En amont des hydroliennes bordelaises, Bègles va, d’ici fin mai, immerger à son tour une hydrolienne.
La turbine à axe vertical d’1,20 de diamètre sur 1,6 m de haut est totalement immergée sous un ponton. Les hydroliennes flottantes ont décidemment la cote !

NOVAQT

« La génératrice que nous avons conçue est totalement étanche, coulée dans de la résine. Toutes les parties de l’hydrolienne sont sous l’eau » explique Kevin Magimel, du bureau d’étude Crea Concept qui a conçu et réalisé le prototype.
L’expertise de Crea Concept en matière de micro-turbine n’est plus à démontrer.
Le bureau d’étude a fait ses premières armes en équipant le moulin à eau d’un des ses co-gérants avec une microcentrale produisant de l’énergie électrique. Il propose aussi aux industries des solutions de micro-turbinage des réseaux d’eau : générant du courant à partir des rejets d’eau dans la Garonne. Enfin, la société a aussi à son actif la première hydrolienne implantée à Bordeaux, aux Chartrons, sur un ponton face au Hangar 15.

1-Hydrolienne chartrons

L’hydrolienne qui va être bientôt implantée à Bègles, au port Garonne, rue Louis Blériot fonctionne quel que soit le sens du courant, grâce au profil de ses pales. Elle démarre dès un débit d’1m/s. Elle a bénéficié de l’expertise en matériaux composites de la plateforme technologique Canoë, attachée à l’Université de Bordeaux.


CREA CONCEPT HYDROLIENNE par crea-concept

« Nous avons dimensionné notre machine pour le site de Bègles, mais il est tout à fait possible de faire une machine plus importante » précise Kevin Magimel. Le prototype de Bègles va servir de démonstrateur. Ses performances devront convaincre des partenaires industriels. Objectif prévu entre 100 et 150 kWh.

Pour conclure, un petit reportage de France3 Aquitaine.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!