cigale-465

Transformer les vrombissements des insectes en énergie : c’est le projet POKIWA, lauréat du prix Artscience 2014. Inventé conjointement par 3 étudiants de l’Institut français du design Strate College et 2 étudiants de l’école Télécom Paris Tech ce système repose sur une batterie de capteurs disposés sur des fleurs artificielles et qui convertissent en courant électrique le son mais aussi les mouvements des insectes.

Alors qu’un grillon chante aisément à 100 décibels et qu’une cigale cymbalise jusqu’à 150 dB, 60 décibels suffisent aux capteurs pour produire de l’énergie !

Une petite vidéo s’impose:

Pour en savoir plus sur ce projet révolutionnaire, rendez-vous du 22 au 28 juin prochain au Workshop International 2014 du Laboratoire Paris.

Cet été nos étudiants vont tester leur invention dans le sud de la France avant d’embarquer ensuite pour le Brésil avec le projet de tirer partie des insectes de l’Amazonie pour fournir de l’électricité aux bidonvilles de Manaus !
Voilà à coup sûr une idée qui faire le buzz !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!