nheolight highroad

Nous avions été parmi les premiers à vous parler du Nheolight, ce lampadaire urbain qui fonctionne de manière autonome grâce à une petite éolienne et des panneaux solaires.
Située à Aix-en-Provence, la société française, Nheolis a fait bien du chemin depuis notre dernier article. Avec ses partenaires internationaux, elle a équipé des autoroutes en Chine et en Australie, mais aussi des ronds-points à Fos-sur-mer ou encore des sièges d’entreprise.

Un succès qui lui vaut d’être racheté par le groupe ID SUD. Désormais rebaptisée ID SUD Energies (pour Innovative Design for Sustainable Urban Development), l’entreprise aixoise poursuit sa croissance.

Nheolight Fos-sur-Mer

«Nous sommes en train d’obtenir une certification européenne, explique Marc Lassus, directeur de la stratégie de la nouvelle société. Désormais nos produits sont fabriqués et assemblés en Europe avec un maximum de composants d’origine française ou européenne. Nous maitrisons l’ensemble du système puisque nous utilisons une technologie éolienne que nous avons développée nous-même. »

De fait l’éolienne du Nheolight a un profil qui ne ressemble à nulle autre, combinant les avantages des éoliennes horizontales (le rendement), à ceux des éoliennes verticales (le silence). « Nos pales ne sont pas alignées sur un seul plan. En outre leur forme twistée est celle d’une chistera » explique Marc Lassus avec un accent trahissant ses origines basques-béarnaise.

nheolight

Mais le Nheolight est bien plus qu’un système d’éclairage autonome. Il est le mat autour duquel se construira la smart-city de demain. La ville intelligente et connectée ne pourra faire l’économie de ce pylône indépendant et communiquant. En effet, alimenté grâce au soleil et au vent (davantage de soleil dans les pays du Sud, davantage de vent dans ceux du Nord) et des batteries qui lui donnent une autonomie de plusieurs jours, le Nheolight dissimule une centrale multiservices. Il peut se faire point d’accès wifi, panneau d’affichage, chargeur pour appareils nomades, capteur de pollution, caméra de surveillance, détecteur de présence, télé-gestionnaire de la voirie… et même tout ça à la fois !

Capteurs Nheolight

« Nous en sommes au tout début de notre développement » prévient Marc Lassus. « Notre luminaire s’installe sans qu’il soit nécessaire de creuser une tranchée de raccordement au réseau. Il produit lui-même toute l’énergie dont il a besoin. Il répond aux exigences des sites isolés comme des milieux urbains. »

Autoroutes chinoises, communes rurales d’Afrique, skate parc ou hyper-centres urbains : nous avons tous besoin d’un Nheolight !

Crédit photos : ID SUD Energies

Posts similaires:

Be Sociable, Share!