si-pv lac_une_ile 120217

L’idée est ancienne : installer sur l’eau des plateformes photovoltaïques qui optimisent leur rendement en suivant la course du soleil. Proposée aux Emirats Arabes Unis il y a déjà sept ans, c’est finalement en Suisse, sur le lac de Neuchâtel qu’elle devrait voir le jour.

SI-PV Trois iles - vue aerienne

L’énergéticien Vitéos s’est associé pour ce projet à Nolaris, une société issue du Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique. Trois îles de 25 m de diamètre et portant 100 capteurs photovoltaïques chacune doivent être installées devant une station d’épuration, dans une zone interdite à la navigation. Indépendantes les unes des autres, elles sont dotées d’un mécanisme leur permettant de suivre le mouvement du soleil : pendant la journée elle tournent sur 220° avant de revenir à leur position initiale pendant la nuit.

si-pv lac_ile_vue coupe 3d 120219

Le but de l’opération n’est pas de produire de l’électricité mais de démontrer l’efficacité du principe même d’île solaire. Les îles sont autant de laboratoires flottants, soumis aux aléas climatiques. Ancrées par des plots en béton, elles seront reliées à la rive par des câbles qui rapatrieront leur production d’électricité. L’expérimentation doit durer 25 ans.

Hélas, elle se heurte à l’hostilité des pêcheurs locaux. Alors que le permis de construire a été déposé fin décembre 2013, ceux-ci ont entamé une procédure de recours, estimant que les îles empiètent sur leur zone de pêche

La procédure est lancée et le permis bloqué. Il faudra bien six mois pour rendre un arbitrage et décider ce qui importe le plus : une innovation énergétique ou des habitudes de pêche…

Crédits photos : © Vitéos

Posts similaires:

Be Sociable, Share!