Maison Radio 1

Ce bâtiment circulaire qui fête son demi-siècle est le premier en France à s’être chauffé grâce à la géothermie. Inauguré en 1963, la Maison de la radio puisait ses calories à 600 mètres de profondeur dans la nappe phréatique du bassin de l’Albien, une eau souterraine à 27°C.

« La rénovation de la Maison de la Radio nous a donné l’occasion de repenser et d’améliorer ce système » explique Michel Loiseau, en charge du suivi de ces travaux géothermiques pour Radio France. «L’ancien forage n’était plus conforme à la réglementation, il fallait trouver une alternative. On a envisagé plusieurs solutions, et finalement nous avons opté pour la création de trois nouveaux forages, à 40 mètres de profondeur seulement, sous l’avenue du Président Kennedy, dans une nappe d’accompagnement de la Seine avec une eau à 16°C».

Forage Maison de la Radio

Cette eau plus fraiche suffit, grâce à des pompes à chaleur, à chauffer le bâtiment en hiver, et surtout permet de le rafraichir en été. Quand il fait froid, l’eau puisée à 16°C est restituée à la Seine à 7°C delestée de ses calories, et à la belle saison, chargée de la chaleur excédentaire, à 28°C. « Nous avons pu supprimer les tours aéro-réfrigérantes et ainsi libérer deux étages au sommet de la tour où nous avons désormais une magnifique salle de conférence » se réjouit Michel Loiseau. « Et produisons, pour un investissement de 2,8 millions d’euros amortis en cinq ans, l’équivalent annuel de la consommation électrique d’une ville de 20 000 habitants ».

Géothermie Maison Radio

Chauffage et climatisation sont assurés, grâce aux échangeurs thermiques, par un double réseau, un circuit d’eau froide à 5-6 °C et un circuit d’eau chaude à 38-40°C qui irriguent la quasi-totalité des installations techniques de la Maison de la Radio. Des serpentins dans les plafonds diffusent les calories des fluides qu’il suffit de mitiger pour avoir la température souhaitée. Un système de chauffage écologique et réversible. Depuis la rénovation le système a gagné en finesse et la régulation se fait désormais au plus près de l’utilisateur, pratiquement bureau par bureau.

«Nous sommes très attentifs à l’absence totale de bruit. Dans nos studios nous utilisons des systèmes GRAVIvent®, des radiateurs statiques qui sont en fait des cheminées de refroidissement par gravitation, sans le moindre ventilateur » précise le spécialiste.

Maison radio 2

L’ancien forage est aujourd’hui rebouché. Et les trois nouveaux permettent la climatisation de 28% de surface supplémentaire pour une consommation énergétique identique. Pionnière de la géothermie il y a cinquante ans, la Maison de la Radio reste à la pointe de l’innovation. Sa rénovation en fait une référence en matière de géothermie à basse température et un exemple de ce que peut être la transition énergétique.

Pour en savoir plus : une présentation détaillée

Crédits photos : © Maison de la Radio

Posts similaires:

Be Sociable, Share!