SAMSUNG DIGITAL CAMERA

EcoCinetic commercialise, depuis le 19 novembre dernier, la première hydrolienne destinée aux particuliers. Cette pico-hydrolienne aux dimensions réduites (70×70 cm pour le plus petit modèle) a déjà reçu le prix de l’innovation lors du salon des maires et des collectivités d’octobre 2013.

L’engin a de quoi séduire : 70 cm de tirant d’eau et un courant aussi faible que 0,5 m/s lui suffisent. A partir de 1,3 m/s sa production revient moins chère que le prix du kWh proposé par EDF. Avec un courant supérieur, le bénéfice s’envole et l’amortissement s’accélère. Ajoutons que la machine se branche et s’installe en un tour de main, sans exiger de permis de construire et que son installation, au fil de l’eau, ne perturbe ni la faune aquatique ni le profil des rivières.

Une implantation de cette machine est d’ailleurs prévue, le 17 janvier 2014, dans une passe à poissons de la Creuse, au barrage de Gatineau près de la Roche-Posay, afin de vérifier in situ les relations entre les poissons et la turbine, sous le regard attentif de chercheurs de l’Université de Poitiers et des agents de l’ONEMA dont la principale mission est précisément la protection des milieux aquatiques !

Les commandes vont bon train. A la fin du mois une autre pico-hydrolienne devrait être immergée dans le canal de la Neste, par la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne. A la fin du premier trimestre, deux pico-hydroliennes pilotes, des grands modèles de 150 cm sur 150 cm, vont plonger dans la Vienne pour le compte de la ville de Châtellerault. Enfin une pico-hydrolienne va être offerte par la France au Congo-Brazzaville et sera installée l’été prochain, dans la région du Pool.

etagement hydrolienne S0.5

Il faut dire que l’entreprise Rochelaise n’en est pas à son premier essai. Nous vous avions déjà parlé d’elle en 2011, à l’occasion de son installation d’un prototype à Bordeaux. Depuis mai 2011, elle expérimente aussi une autre hydrolienne à Tonnay-Charentes. Ces démonstrateurs ont fait leurs preuves et lui permettent de proposer aujourd’hui une solution qui puisse convenir aussi bien au grand public qu’aux collectivités et qui fonctionne dans tous les milieux aquatiques : rivières, canaux, estuaires, littoral…

eclate hydro ecocinetic 2

«Notre nouvelle génération de pico-hydrolienne se décline en deux modèles: des turbines de 0,5 m2 et des turbines d’1m2. Elle se distingue surtout de la génération précédente par un carénage breveté qui améliore les performances» explique Daniel Boulenger, responsable du développement d’EcoCinetic. Ces turbines peuvent s’assembler, s’empiler ou se juxtaposer, pour répondre au mieux aux contraintes du cours d’eau. «Le prix de vente moyen d’une turbine installé en France tourne autour de 25 000 euros le m2 de turbine, donc soit une grande, soit deux petites» précise Daniel Boulenger. Un prix qui varie selon les caractéristiques du cours d’eau qui influe sur la taille de la génératrice, et les contraintes d’ancrage. «Cependant ce prix devrait diminuer dès que notre production sera industrialisée» annonce déjà le responsable du développement, qui estime que ce prix pourrait être divisé par deux d’ici deux ou trois ans.

Crédit photo : © EcoCinetic

Posts similaires:

Be Sociable, Share!