la-Reunion-plongee

Plus fort que le swag, la SWAC. Lecteur assidu de ce blog vous savez bien que ces quatre initiales désignent un procédé de climatisation à l’eau de mer.

L’ile de la Réunion, qui mise sur toutes ses ressources, du volcan à la canne à sucre en passant par les énergies marines, pour atteindre son autosuffisance énergétique, a décidé de se mettre à la thalassothermie. Le principe de cette énergie douce ? Puiser de l’eau froide dans les profondeurs pour, grâce à un échangeur thermique, refroidir l’eau d’un réseau de climatisation.

Clim eau de mer CHU

Le Centre Hospitalier Universitaire Sud Réunion se lance dans l’aventure. Situé en bord de mer, et à proximité de hauts fonds (-1000 m), le CHU compte sur une eau de mer à 5° pour réaliser une économie de l’ordre de 3 millions d’euros sur cinq ans et réduire de 50% sa consommation d’électricité. Mise en service fin 2014.

swac Réunion

Au nord de l’ile, c’est une véritable première mondiale, toute la zone urbaine de Saint-Denis et de Sainte-Marie, avec son aéroport, son université, son hôpital, va se doter d’un réseau de climatisation de 23 km refroidi à l’eau de mer. La première tranche devrait être mise en service en 2016. Un investissement de 150 M€, assuré à 60% par des fonds publics notamment via le FEDER et qui sera amorti grâce à l’énergie économisée.

Swag ou SWAC (Sea-water air conditioning), la Réunion déborde d’énergie positive !

Pour en savoir plus, consultez l’agence régionale de l’énergie à la Réunion.

Crédits photos : En une : © Agence Film Réunion
Schémas : © ARER

Posts similaires:

Be Sociable, Share!