Fête de l'energie
Fête de l’énergie, faites des économies

Du 17 au 20 octobre, sur tout le territoire, l’ADEME se mobilise pour la quatrième fête de l’énergie.
Des conseillers info-énergie vont multiplier animations, débats et visites pédagogiques sur le thème des économies d’énergie dans l’habitat. Le programme complet est disponible ici.

Le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France. Il représente 43 % de la consommation en énergie finale, dont 2/3 dans le secteur résidentiel et plus du quart des émissions de gaz à effet de serre. De plus, les dépenses d’énergie constituent en moyenne 6 % du budget des ménages, atteignant jusqu’à 10 % du budget des ménages les plus âgés et 8 % pour les plus modestes.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné de Cécile Duflot et de Philippe Martin, ont présenté le 19 septembre à Arras (62) un plan de rénovation énergétique de l’habitat. L’enjeu est national. Ce qui tombe plutôt bien, car, vous l’avez compris, maitriser sa consommation d’énergie c’est d’abord faire des économies.

Le froid
Voici une occasion idéale pour faire le point sur les différents dispositifs d’aide à la rénovation énergétique de l’habitat, et faire rentrer chez nous une énergie à la fois plus verte et moins chère !

-Crédit d’impôt
Accessible aux propriétaires comme aux locataires, le crédit d’impôt développement durable (CIDD) permet de déduire de vos impôts entre 10 et 40 % des dépenses d’équipement de rénovation énergétique. L’achat et la pose de doubles vitrages, de chaudières à condensation, d’isolants thermiques peuvent ainsi être déduits des impôts (dans la limite de 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple, plus 400 € par enfant à charge). Notez que les taux sont majorés pour un bouquet de travaux, et pour le recours aux énergies renouvelables. Ainsi les chaudières à bois ou à biomasse, les chauffe-eaux solaires, les pompes à chaleur géothermiques sont fortement soutenus. Plus de renseignements ici.

-Prime exceptionnelle
Pour soutenir la réalisation de vos travaux d’éco-rénovation, l’Etat propose une aide exceptionnelle : une prime de 1350 € portée à 3000 € pour les ménages les plus modestes. Cette prime est versée pour tous les travaux visant à améliorer les performances thermiques, mais avec des critères de performances précis et en fonction des revenus des ménages. Le détail est ici.

-TVA réduite
« Le taux de TVA sur les travaux d’isolation thermique passera à 5% en 2014 au lieu des 10% prévus. Cette mesure réduira la facture énergétique des ménages, première chose, et soutiendra l’activité du bâtiment« , a déclaré François Hollande lors de la conférence environnementale de septembre dernier. En réalité, dès 2013, les travaux de rénovation thermique bénéficient déjà d’une TVA réduite, à 7%, notamment pour l’installation d’un système de production électrique par énergies renouvelables : photovoltaïque, éolien, hydraulique… et, en copropriété, l’amélioration du système de chauffage. En 2014, ce sont donc tous les travaux de rénovation énergétique qui passeront à 5%. Le ministre de l’Ecologie l’a lui-même assuré.

-Eco-prêt à taux zéro
Pour les propriétaires, l’éco-prêt à taux zéro pour la rénovation énergétique peut atteindre 30 000 €, sans frais ni avance de trésorerie. Le logement doit dater d’avant 1990 et constituer votre résidence principale. Toutes les informations sont .

-Eco-gestes
Enfin renouvelable ou non, l’énergie la moins chère est celle qu’on ne dépense pas. Des gestes simples permettent des économies substantielles. Réduire le chauffage d’un dégré fait baisser la facture de 7%. Eteindre les appareils électroniques au lieu de les laisser en veille rapporte jusqu’à 86 euros par an. Optez pour le lavage à basse température, les couvercles sur les casseroles et les ampoules basse consommation. Et n’oubliez pas d’éteindre la lumière en sortant 😉

FêteNRJ2013

D’autres aides financières existent. Vous pouvez télécharger le guide pratique de l’ADEME.
Pour des conseils personnalisés, prenez rendez-vous avec un conseiller Rénovation info-service au 0810 140 240 (prix d’un appel local)


Posts similaires:

Be Sociable, Share!