De l’électricité renouvelable pour Mahé.
Menacées par le changement climatique, la montée des eaux et la destruction des coraux en raison du réchauffement de l’océan indien, les Seychelles ont trouvé la parade. Depuis déjà de nombreuses années elles mises sur un tourisme haut-de-gamme et un développement responsable. Elles vont désormais plus loin en optant pour les énergies renouvelables.
L’archipel vient d’inaugurer, le 17 juin 2013, son premier parc éolien, situé devant le port de sa capitale, Victoria. Construit et financé par les Emirats Arabes Unis dans le cadre du gigantesque projet Masdar qui s’étend désormais bien au-delà de ses frontières, ce parc de huit éoliennes affiche une puissance totale de 8 mégawatts, et fournit 8% de l’énergie nécessaire à l’île principale de Mahé, soit de quoi alimenter en électricité 2 100 foyers. Ce parc éolien constitue la première étape d’un programme qui vise à couvrir, d’ici 2030, au moins 15% des besoins énergétiques des Seychellois aux moyens des énergies renouvelables. Une ambition nécessaire pour préserver ce petit coin de paradis.

Aux côtés du président de la République des Seychelles, le sultan Ahmed Al Jaber, Président et Directeur général de Masdar.

Crédits photos : Masdar.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!