Calais lance un véhicule écologique.
Malgré ses lignes futuristes, la navette de Calais est bien une navette fluviale. Dès son inauguration, le 15 juin dernier, elle a suscité l’engouement du public. « Lors de sa première semaine d’exploitation, du 17 au 23 juin, on a enregistré 700 montées à bord de la navette soit une moyenne de 100 voyageurs par jour » se réjouit le président du SITAC, Serge Peron qui relève que «la navette fait déjà l’objet de cinq intentions de réservation pour des soirées privées».
Baptisé Calais Majest’in, ce navire fait office de transport en commun la journée, desservant, pour 1€, cinq arrêts sur le canal, desservis par les lignes de bus. La nuit il se métamorphose, sur réservation, en salon de réception flottant pour des dîners-croisières ou des soirées sur l’eau…

Un nouveau mode de déplacement qui s’articule avec le réseau de bus, la navette routière gratuite et les vélos en libre service. Et fait la part belle aux énergies renouvelables puisque la motorisation diesel du Majest’in lui permet d’incorporer 30% de Diester dans son carburant, c’est à dire 30% d’énergie renouvelable issue de colza ou de tournesol produits localement. Chapeau le bateau !

Crédit photos : Transdev

Posts similaires:

Be Sociable, Share!