©Philippe Pumain

Le 18 avril dernier, le mythique cinéma néo-égyptien parisien a rouvert ses portes. Laissé à l’abandon pendant plusieurs années, il a subi trois ans de travaux pour à nouveau pouvoir accueillir du public. Et pour le confort des spectateurs, quoi de mieux qu’un chauffage/climatiseur alimenté à la géothermie !

C’est une première, la ville de Paris a racheté le Louxor pour lui rendre ses lettres de noblesse et en faire le premier cinéma équipé de géothermie. Et c’est chose faite. Le Louxor est aujourd’hui redevenu ce pourquoi l’architecte Henri Zipcy et le céramiste Amédée Tiberti l’avaient créé : un cinéma. Après être devenu une boite de nuit dans les années 80, il avait fermé ses portes en 1987, pour ne les rouvrir qu’en 2013. Le Louxor est désormais un cinéma d’art et d’essai qui peut accueillir jusqu’à 334 spectateurs.

En plus d’être un monument parisien, le Louxor est aussi désormais un exemple en matière de développement durable et de sobriété énergétique. En effet, la mairie de Paris, et l’architecte Philippe Pumain ont fait le choix d’une énergie renouvelable : la géothermie.

Ainsi, le cinéma est chauffé et refroidi grâce à ce système. Un forage de 80 mètres de profondeur permet de capter les calories contenues dans la nappe phréatique souterraine. Une thermo-frigo pompe, autrement dit une pompe à chaleur réversible, qui remplit le rôle de chauffage et de climatisation, le tout avec une consommation maximale ne dépassant pas les 80 kWhep/m²/an. Une solution écologique et renouvelable !

Pour en savoir plus :
Le Louxor

Posts similaires:

Be Sociable, Share!