C’est une première en matière de biomasse bois ! Une chaufferie bois (déchets et plaquettes) est exploitée par une entreprise de gestion de déchets. Une installation dans l’esprit du développement durable, qui chauffe quelques 20 000 foyers depuis décembre 2012.

Près d’Evreux, à Guichainville précisément, le site Ecoval de traitement des ordures ménagères a fait un pas de plus vers l’écologie. Avant décembre dernier, le site était équipé uniquement d’une unité de valorisation des déchets, qui produisait 40 000 MWh d’électricité par an. Mais depuis la fin de l’année 2012, cette unité n’est plus seule à produire de l’énergie verte, puisqu’une chaufferie à bois a été inaugurée.

Elle engouffre quelques 30 000 tonnes de bois par an, pour moitié bois déchet (non traité) et pour moitié plaquette forestière. C’est d’ailleurs la première fois qu’une entreprise de gestion de déchet exploite ce type de chaufferie. Avec ses 16 MW de puissance, elle pourrait produire 60 000 Mwh/an de chaleur.

En couplant la chaufferie bois et l’unité de valorisation des déchets, se sont 90 000 Mwh d’eau chaude (105°C) qui sont produits chaque année, à hauteur de 54 000 par la chaufferie et 36 000 par l’unité de valorisation. Quand retraitement des déchets et biomasse bois s’unissent, 20 000 foyers se chauffent au vert.

Pour en savoir plus :
SETOM

Photo : © MarcGbx

Posts similaires:

Be Sociable, Share!