Photo : ©code poet

Bonne nouvelle, une majorité de Français est favorable aux énergies renouvelables et souhaite les voir se développer dans l’avenir. Pour autant, il subsiste encore quelques lacunes, ce qui souligne bien l’importance de l’information et de la sensibilisation aux EnR.

Ipsos a réalisé une enquête sur la perception des énergies renouvelables par les Français, pour le Syndicat des énergies renouvelables. Les énergies renouvelables ont une bonne image auprès de 91 % des sondés, parmi lesquels 31 % en ont une très bonne image. Il reste toutefois 4 % des personnes interrogées qui en ont une mauvaise image.

La plupart (92 %) veulent d’ailleurs que les EnR se développent en France. Mieux, pour 84 % des personnes interrogées, leur développement n’est pas assez rapide. Ils sont d’ailleurs 7 sur 10 à ne pas trouver que les EnR aient une place assez importante dans la politique gouvernementale. Et un tiers des Français pensent que les EnR seront plus utilisées que les énergies fossiles d’ici 50 ans.

Toutefois, cette enquête met aussi en lumière un problème d’information non suffisante. Ainsi, même si 99 % des personnes interrogées disent connaître la notion d’énergie renouvelable, elles sont seulement 52 % à savoir précisément ce que cela signifie. D’ailleurs, il subsiste encore de fausses idées reçues, comme le fait que le bois de chauffage n’est pas une EnR pour 50 % des Français, alors que le compost en serait une (pour 81 %). La plupart des personnes interrogées associe l’éolien et le solaire aux EnR (trois quart), mais rares sont ceux qui citent l’hydraulique (49 %), la géothermie (22 %) et la biomasse (19 %).

Pour en savoir plus :
Syndicat des énergies renouvelables

Posts similaires:

Be Sociable, Share!