La géothermie, c’est une énergie renouvelable, ça nous le savons. Il s’agit d’utiliser les calories de la terre pour produire de la chaleur, de la fraîcheur ou de l’électricité. Mais savez-vous depuis quand cette EnR est exploitée ?

L’utilisation de la géothermie ne date pas d’hier, bien au contraire. Les traces les plus anciennes de cette exploitation datent d’il y a plusieurs siècles. Les archéologues ont en effet retrouvé des traces d’objets taillés dans la pierre de lave au Japon, datant d’il y a 20 000 ans. En Chine, des piscines géothermiques étaient déjà utilisées au paléolithique. Les historiens pensent ainsi que les régions volcaniques attiraient déjà les populations. La chaleur de la terre étant alors utilisée pour diverses actions : la cuisine, la baignade, la fabrication d’objets

Cette géothermie est de plus en plus utilisée au cours de l’histoire, principalement pour les bains thermaux. Rome, le Japon, l’Islande et bien d’autres, sont autant de civilisations qui ont eu recours à la géothermie à cette fin. Une utilisation qui va d’ailleurs se développer durant des siècles et même se moderniser. L’eau géothermale entre par la suite dans des réseau de chaleur, comme à Chaudes-Aigues, en France dans le Cantal, où les archives datent le premier réseau à 1330.

Le 20ème siècle marque un tournant pour la géothermie, avec l’apparition des pompes à chaleur, dont la création n’est pas datée. En 1904, la géothermie est utilisée pour la première fois pour produire de l’électricité, en Italie, à Larderello, où cinq ampoules sont allumées grâce à la chaleur de la terre. Cette expérience devient une centrale en 1911. En France, le premier forage géothermique est fait dans les années 30 à Paris. Un gisement géothermique aujourd’hui bien connu et utilisé.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!